For better viewing, we recommend using the latest version of the Internet Explorer browser (click here to download it).
With non-upgraded versions, navigation as well as proper display of content may be compromised.



Guide
de style

Nouvelles, conseils de style et curiosités du monde de la céramique

Cette année, la cuisine est bicolore

Comme on dit, « plutôt deux fois qu’une ». Un dicton qui s’applique bien à la décoration des cuisines.

Les tendances de l’année 2016 sont nombreuses, mais elles ont un dénominateur commun : elles sont bicolores. Il est grand temps que la cuisine s’ouvre à des contrastes chromatiques inédits et originaux, pour se dynamiser ou adopter un aspect recherché et tendance.

Ajouter une nouvelle couleur à une couleur prédominante contribue à briser la monotonie chromatique de la pièce et confère à la cuisine, qu’elle soit traditionnelle ou moderne, charisme et personnalité.

None

Faire son choix

Lorsque l’on choisit un nouvel assortiment de couleurs, le point de départ est toujours à rechercher dans les préférences personnelles : envisagez donc la cuisine comme une feuille blanche à colorer à votre gré.

Mais attention, la structure de la maison est très importante aussi.
Par exemple, une cuisine petite ou faiblement éclairée se prête mieux à des tons clairs, neutres ou pastel, qui feront apparaître la pièce plus spacieuse et lumineuse.

UTILISEZ LE BLANC COMME « PONT NEUTRE »

Choisir trois couleurs au lieu de deux est une astuce souvent utilisée pour obtenir plus facilement un équilibre esthétique et visuel. Avec des meubles blancs, par exemple, on peut jouer avec des nuances du gris à l’ébène pour les sols et les murs, comme le montre la collection Greenwood.

L’harmonie ne fait pas tout

Pour un aspect vraiment original, on peut conserver des nuances neutres comme teintes de base, en leur associant des éléments avec des tons qui créent un contraste net, audacieux et énergique.

À ce propos, la collection New York du projet Brick Generation associe aux blanc et noir classiques des carreaux des joints aux couleurs vives, comme le jaune, le jade et le turquoise, qui donnent à la cuisine une énergie nouvelle et une touche fantaisiste.

None

MATIÈRES BICOLORES

Si une double dose de couleur vous semble un choix trop hasardeux, vous pouvez jouer sur des textures différentes de la même couleur. Un exemple ?

La nouvelle série Rust propose des sols et des murs en grès cérame à pâte colorée avec de puissants effets de matière.
Les surfaces reproduisent l’effet de la tôle oxydée, corrodée par le temps, à travers 28 graphismes différents et des teintes chromatiques inspirées du style contemporain – dont une métallisée, unique dans le secteur –, parfaits avec des meubles suspendus et colorés et, pourquoi pas, avec des tons plus neutres et essentiels.